Al-Lafi rencontre l'envoyé français pour discuter des efforts de réconciliation nationale en cours

Al-Lafi rencontre l’envoyé français pour discuter des efforts de réconciliation nationale en cours

Abdullah Al-Lafi (chef adjoint du Conseil présidentiel) a rencontré dimanche Paul Soler, l’ambassadeur de France en Libye, et Mostafa Mihraje.

Ils ont réaffirmé le soutien de la France à la Libye jusqu’à ce que le pays atteigne le stade où il peut atteindre la stabilité.

Al-Lafi a souhaité la bienvenue au nouvel ambassadeur de France et a salué les relations bilatérales avec Paris, son soutien à la Libye et le dialogue entre les parties en conflit afin de parvenir à la stabilité.

Il a réitéré sa détermination à poursuivre les efforts de réconciliation nationale pour parvenir à une élection sur une base constitutionnelle, indiquant que le mandat de la MANUL a été prolongé par le Conseil de sécurité pour relancer la voie politique après l’impasse des derniers mois.

Les derniers développements de la politique libyenne et européenne, ainsi que les conséquences de la migration illégale en Europe et en Libye ont également été abordés.

La réunion a souligné la nécessité de l’arrêter en sécurisant le sud de la Libye en collaboration avec les pays frontaliers.

Les deux parties ont également souligné l’importance de la France et de l’Union européenne dans ce dossier.

Le diplomate français a réaffirmé l’importance et la volonté du projet de réconciliation nationale.

Il a également exprimé le désir de stabilité de son pays en Libye par le biais d’une solution politique qui permettrait la tenue d’élections conformes à la Constitution.