Le Plan Du G7 Pour Contrer L’initiative « La Ceinture Et La Route »

Comment Le Partenariat Mondial Pour L’infrastructure Et L’investissement Va-T-Il Renforcer Le Développement Dans Les Pays À Revenu Faible Et Intermédiaire ?

Jusqu’à Présent, L’histoire : Le 26 Juin, Le Président Américain Joe Biden Et Ses Alliés Du G7 Ont Dévoilé L’ambitieux Partenariat Pour L’infrastructure Et L’investissement Mondiaux (PGII), Annonçant La Mobilisation Collective De 600 Milliards De Dollars D’ici 2027 Pour Fournir Des Solutions « Changeantes » Et « Transparentes ». ” Des Projets D’infrastructure Dans Les Pays En Développement Et À Revenu Intermédiaire. Le PGII Est Considéré Comme Le Contrepoids Du G7 À L’initiative Chinoise Belt And Road (BRI) De Plusieurs Billions De Dollars Pour Construire Des Projets De Connectivité, D’infrastructure Et De Commerce En Asie, En Europe, En Afrique Et En Amérique Latine.

Qu’est-Ce Que Le PG II ?
L’occident Est Sceptique À L’égard De La BRI Depuis Son Lancement En 2013 Par Le Président Xi Jinping, Car Elle Était Considérée Comme Faisant Partie De La Stratégie Plus Large De La Chine Visant À Accroître L’influence Géopolitique En Asie Et Dans D’autres Pays En Développement. Les États-Unis, Ainsi Que Les Partenaires Du G7, Le Royaume-Uni, Le Japon, La France, Le Canada, L’allemagne, L’italie Et L’union Européenne (UE), Avaient Annoncé En 2021 Le Lancement Du Programme Build Back Better World (B3W) Dans Le But De Réduire Les 40 $ Déficit D’infrastructures De 1 000 Milliards De Dollars Dans Le Monde En Développement. Le PGII Est Donc Une Relance Du Plan B3W De M. Biden.

La Fiche D’information Publiée Par La Maison Blanche Décrit Le PGII Comme Un « Partenariat D’infrastructure Transparent, À Fort Impact Et Axé Sur Les Valeurs Pour Répondre Aux Énormes Besoins D’infrastructure Des Pays À Revenu Faible Et Intermédiaire Et Soutenir L’économie Des États-Unis Et De Ses Alliés ». Et Les Intérêts De La Sécurité Nationale ». Les Membres Du G7 Visent À Mobiliser Collectivement 600 Milliards De Dollars D’ici 2027 Pour Investir Dans Des Projets D’infrastructure Durables Et De Qualité Dans Les Pays En Développement, Dont L’inde, Et Renforcer Les Chaînes D’approvisionnement Mondiales. M. Biden A Annoncé L’engagement Du Pays À Canaliser 200 Milliards De Dollars De Subventions, De Financements Publics Et De Capitaux Privés Au Cours Des Cinq Prochaines Années Pour Le PGII. La Présidente De La Commission Européenne, Ursula Von Der Leyen, A Déclaré Que L’europe S’engageait À Mobiliser 300 Milliards D’euros Pour Le Partenariat Sur La Même Période.

Quels Types De Projets Le PGII Entreprendra-T-Il ?
Tous Les Projets Du PGII Seront Guidés Par « Quatre Piliers Prioritaires Qui Définiront La Seconde Moitié Du XXIe Siècle ». Premièrement, Le Groupement Du G7 Vise À Lutter Contre La Crise Climatique Et À Assurer La Sécurité Énergétique Mondiale Grâce À Des Chaînes D’approvisionnement Énergétiques Propres. Deuxièmement, Les Projets Se Concentreront Sur Le Renforcement Des Réseaux De Technologies De L’information Et De La Communication (TIC) Numériques Facilitant Les Technologies Telles Que La Connectivité Internet 5G Et 6G Et La Cybersécurité. Troisièmement, Les Projets Visent À Faire Progresser L’égalité Et L’équité Entre Les Sexes Et, Enfin, À Construire Et À Moderniser Les Infrastructures Sanitaires Mondiales.

M. Biden A Annoncé Les Projets Phares Du PGII Qui Ont Commencé Ou Sont Sur Le Point De Commencer. La Société Américaine De Financement Du Développement International (DFC), Ainsi Que Les Pays Du G7 Et L’uE, Octroient Une Subvention D’assistance Technique De 3,3 Millions De Dollars Pour Construire Une Installation De Vaccins Au Sénégal, Ayant Une Capacité Annuelle Potentielle De Fabrication De « Millions De Doses De COVID-19 Et Autres Vaccins ». Mme Leyen A Déclaré Que L’initiative Global Gateway De La Commission Européenne Entreprenait Également Des Projets Soutenant Le PGII, Tels Que Des Usines De Vaccins À ARNm En Amérique Latine Et Un Câble À Fibre Optique Reliant L’europe À L’amérique Latine, Entre Autres.

Comment Se Compare-T-Il À La BRI Chinoise ?
Le Projet Belt And Road A Été Lancé Pour Relancer La Connectivité, Le Commerce Et Les Infrastructures Le Long De Ce Qui Était L’ancienne Route De La Soie En Chine. La Chine Avait Annoncé Une Approche À Deux Volets Consistant À Construire Une Ceinture Économique De La Route De La Soie Sur Terre Et Une Route De La Soie Maritime Du 21e Siècle. Le Projet Visait Initialement À Renforcer La Connectivité Avec L’asie Du Sud-Est, Mais S’est Ensuite Étendu À L’asie Du Sud Et Centrale, À L’afrique, À L’europe Et À L’amérique Latine, M. Xi Affirmant Que Cela « Casserait Le Goulot D’étranglement De La Connectivité Asiatique ».

Entre-Temps, Le G7 A Spécifiquement Présenté Le PGII Comme Un Plan Fondé Sur Des Valeurs Pour Aider Les Pays À Revenu Faible Et Intermédiaire Sous-Financés À Répondre À Leurs Besoins En Infrastructures. Le PGII A Mis L’accent Sur L’action Climatique Et L’énergie Propre, Tandis Que La Chine A Construit De Grandes Centrales Au Charbon Dans Le Cadre De La BRI Ainsi Que Des Projets D’énergie Solaire, Hydroélectrique Et Éolienne. Alors Que Le G7 A Promis 600 Milliards De Dollars D’ici 2027, Morgan Et Stanly Estiment Que Le Financement Global De La Chine Pour La BRI À Ce Moment-Là Pourrait Atteindre 1,2 À 1,3 Billion De Dollars, Le Financement Réel Étant Plus Élevé. Dans Le Cadre Du PGII, D’importants Capitaux Privés Seront Également Mobilisés Tandis Que La BRI Chinoise Est Principalement Financée Par L’état.