Les architectes français en apprennent davantage sur la vision saoudienne du futur

Les architectes français en apprennent davantage sur la vision saoudienne du futur

RIYAD. Les meilleurs architectes français se sont rendus en Arabie saoudite pour partager leur expertise et en savoir plus sur les projets d’infrastructure emblématiques du pays.

Les membres de l’AFEX, association à but non lucratif représentant 120 entreprises françaises, ont rencontré les dirigeants des projets Saudi Giga lors d’un symposium organisé à Riyad.

Ils feront le tour de la ville avant de se rendre à Jeddah ou AlUla pour voir des projets et en savoir plus sur les ambitions de notre pays.

Ces événements s’inscrivent dans le cadre du deuxième partenariat stratégique franco-saoudien pour concevoir des villes durables pour demain.

Ils étaient organisés par l’AFEX en partenariat avec Business France, agence gouvernementale de promotion des entreprises françaises à l’étranger.

Aujourd’hui, nous sommes ici pour comprendre les ambitions et les projets du Royaume d’Arabie saoudite.

L’impact de Vision 2030 est évidemment de transformer rapidement le Royaume, mais il a aussi un impact international, a déclaré Reda Amalou (président de l’AFEX).

La visite met directement en relation les architectes avec les chefs de projet saoudiens du projet de développement du ministère de la Culture et de la mer Rouge. Qiddiya est également inclus.

Amalou a déclaré que l’expertise peut être trouvée dans le patrimoine, la culture et la santé ainsi que dans les transports, le tourisme et l’écotourisme.

Certains de ces projets sont une utopie devenue réalité. Le monde entier y voit un exemple de comment repousser les limites du développement durable et d’aller vers des projets et des changements à grande échelle et en profondeur de manière durable.

La tournée comprenait 21 entreprises françaises de design et d’architecture, soit la plus grande délégation d’entreprises de ce type réunies dans un seul pays.

D’autres sont nouveaux dans le Royaume tandis que d’autres ont contribué à de grands projets comme AlUla.

Sumaya Al Sulaiman, PDG de la commission Architecture et Design, était l’une des oratrices du Symposium de Riyad.

Elle a souligné l’importance du rôle du ministère de la Culture dans la conservation des styles architecturaux du Royaume pour les projets futurs.