Les reines incontestées du fromage de France

Les reines incontestées du fromage de France

Bien que la fromagerie ait longtemps été dominée par le genre, les règles changent.

Dans les mois qui ont précédé le premier Meilleur Ouvrier De France (MOF), concours qui récompense les meilleurs artisans du pays, Nathalie quatrehomme a rappelé sa mère Marie, une fromagère, reprenant le salon de sa famille et assemblant et désassemblant un En plexiglas En appareil En supportant des dizaines de fromages.

Nathalie se souvient que c’était en 2000 et qu’elle avait 17 ans. Il lui a fallu un an pour le construire sur la table du salon.

Le projet final de Marie, La Pyramide des Saveurs (une véritable œuvre d’art), a commencé avec une base en véritable herbe. De là, une tour de fromages a grandi. Ils allaient de doux à affirmés en saveur et en texture.

Nathalie a déclaré qu’elle avait vraiment commencé avec le lait. C’était beau. Puis vinrent l’herbe, puis les bouteilles de lait, puis les fromages.

Marie Quatrehomme avait déjà passé par une série d’épreuves sur la culture fromagère, la technologie et le terroir avant de pouvoir créer sa tour de fromage.

Elle a impressionné les jurés lors de dégustations à l’aveugle et a répondu aux questions sur les appellations de fromages français.

Ils sont au nombre de 46, et chacun est régi par une charte qui réglemente tout, de la race animale à la provenance régionale.

Elle a été interrogée sur la législation sur le fromage et sur l’économie de la création d’un buffet de fromages. Tout cela dans le but d’être reconnu non seulement par ses pairs mais aussi par la nation française dans son ensemble.

Nathalie a dit que c’était le dernier essai d’art du fromage de sa mère. Elle a pu se souvenir d’avoir vu Marie le construire la dernière fois lors de la compétition.

En conséquence, elle a été nommée l’un des premiers champions de cette catégorie avec Christian Janier, Laurent Dubois et Herve Mons.