Tesla : la Model Y grimpe en autonomie, la Model 3 en perd

Les Tesla Model Y et Model 3 issues de la Gigafactory Shanghai ont désormais droit à la même batterie LG d’une capacité de 79 kWh. Conséquences : le SUV électrique prend du galon au niveau de l’autonomie, lorsque la berline compacte en perd un peu.

Suivre l’actualité Tesla relève parfois du domaine sportif tant les changements sont nombreux au cours d’une année civile. Et à peine le millésime 2022 commencé que le constructeur californien opère déjà des modifications sur ses Model Y et Model 3 issues de la Gigafactory Shanghai.

Ces rectifications concernent le choix de batterie : le SUV électrique et la berline compacte vont désormais tous les deux embarquer le même pack, d’une capacité similaire et d’une marque commune : la LG de 79 kWh en l’occurrence, contre respectivement une LG 75 kWh et Panasonic 82 kWh auparavant.

Destins croisés

Ces ajustements ont forcément des petites conséquences sur l’autonomie des véhicules : d’un côté, la Tesla Model Y gagne en portée. Par exemple, la version Grande Autonomie grimpe de 533 à 565 kilomètres de rayon d’action avec les jantes de 19 pouces. Cela correspond à une hausse de 6 %.

Celle équipée des jantes de 20 pouces fait de même, et bondit de 507 à 533 kilomètres. Pour observer ces gains, pensez à scroll down le configurateur en ligne pour vous rendre directement sur les options de jantes. En jouant avec, vous observerez alors des différences d’autonomie par rapport aux chiffres annoncés tout en haut du configurateur.

La Tesla Model 3, en revanche, perd quelques kilomètres. Un fait suffisamment rare pour le souligner, le fabricant américain nous ayant plutôt habitués au contraire. Par exemple, la déclinaison Grande Autonomie, qui troque donc sa batterie Panasonic de 83 kWh avec une LG de 79 kWh, passe de 614 à 602 kilomètres d’autonomie. Une petite baisse de 2 %.

Ces changements vont permettre à Tesla d’unifier sa stratégie énergétique entre la Tesla Model Y et Model 3 de Chine, et de faire appel à un même fournisseur pour ses deux modèles phares. Et pour les plus impatients à l’idée de craquer pour le SUV, on vous conseille d’attendre quelques mois si vous n’êtes pas trop pressé.

Une Model Y de plus en plus prometteuse

La Model Y devrait en effet intégrer la puce AMD Ryzen que l’on voit progressivement débarquer en Empire du Milieu et au Pays de l’Oncle Sam. Processeur qui devrait décupler la puissance du système d’infodivertissement, rendre l’expérience bien plus fluide et permettre de jouer à des jeux vidéo bien plus gourmands.

Ce SoC combiné à la nouvelle batterie a de quoi donner envie sur le papier, pour un SUV électrique vendu sous la barre des 60 000 euros, qui se rapproche même des 50 000 euros grâce au bonus écologique maximal français.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Enlace de origen : Tesla : la Model Y grimpe en autonomie, la Model 3 en perd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *