Votre Pixel pourrait à terme reconnaître vos ronflements et détecter votre toux

Google serait en train de récolter des données sur le sommeil et travaillerait actuellement à la création d’une fonctionnalité de détection des ronflements et des maux de gorge.

La gestion du sommeil sur Google Pixel // Source : Google

Google continue de s’intéresser de très près à la santé. Après avoir annoncé s’associer au Center for Digital Mental Health de l’université de l’Oregon pour mener une étude sur la santé mentale des utilisateurs de smartphones, la firme de Mountain View poursuit son ambition de vouloir collecter des données pertinentes via ses appareils et serait actuellement en train de tester une toute nouvelle fonctionnalité qui permettrait à terme de détecter les ronflements et les maux de gorge potentiels auprès des utilisateurs Android.

Des algorithmes sensibles aux sons émis durant le sommeil

C’est justement dans une mise à jour pour l’application Google Health Studies, censée accompagner le lancement de cette première étude, qu’a pu être découverte au sein de son code une suite de caractères évoquant une autre étude du nom de « Sleep Audio Collection » cette fois-ci réservée uniquement aux employés de Google. L’entreprise explique que son équipe santé travaille activement à la production d’algorithmes capables de prodiguer à leurs utilisateurs des informations pertinentes sur leur sommeil. Tout cela via une collection d’enregistrements nocturnes qui fourniraient les données nécessaires pour développer de telles capacités de détection.

Ces algorithmes prévus pour les ronflements, mais également pour la toux devraient se manifester via une fonctionnalité de « surveillance du sommeil » sur les appareils Android qui pourront ensuite œuvrer de manière locale et privée afin de préserver la confidentialité et la vie privée de chacun. Nous ne savons pas encore à l’heure actuelle si cette fonctionnalité sera rendue disponible sur tous les appareils Android où si elle sera exclusive aux Pixel de Google. On ne sait pas non plus dans quelle application elle sera déployée bien que Google Fit et l’application Horloge soient des candidats tout désignés.

Une fonctionnalité pas tout à fait inconnue pour Google

En 2020, Google avait déjà introduit une option « Heure du coucher » dans l’application Horloge qui marchait de concert avec la fonctionnalité Bien-être numérique pour estimer le temps de sommeil de son utilisateur. Cela se faisait via la détection de mouvement et la lumière ambiante. Fitbit, qui appartient désormais à Google, propose également une fonction similaire de détection des ronflements et des bruits sur ses Fitbit Sense et Fitbit Versa 3 tandis que le Nest Hub de seconde génération offre lui aussi une fonctionnalité similaire. Ce nouvel ajout pourrait donc aussi bien être destiné à un futur produit Nest, mais il va sans dire qu’elle toucherait bien plus d’utilisateurs si elle était rendue disponible directement sur les smartphones Android.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.